Analyse juridique de la prise en compte du genre dans la gouvernance forestière en Côte d’Ivoire

De nombreuses femmes en Côte d’Ivoire dépendent des forêts pour leurs revenus et leur subsistance. Mais dans quelle mesure leurs droits aux ressources forestières et foncières sont-ils protégés par la loi et dans la pratique ?

C’est cette question que nous abordons dans une nouvelle analyse de la prise en compte du genre dans la gouvernance forestière en Côte d’Ivoire.

D’après les nombreuses sources juridiques applicables, le droit d’accès aux ressources forestières et foncières de la femme, ainsi que sa participation à la prise de décision et à la gestion durable de ces ressources sont protégés par la loi – au niveau national et international.

Toutefois, la question du genre est souvent abordée de façon laconique dans les politiques et les législations de gestion des ressources naturelles. De plus, certaines idéologies qui ne considèrent la femme que comme une simple collaboratrice de l’homme, perdurent dans la société.

De ce fait, les droits des femmes ne sont pas pleinement respectés et leur rôle dans la gouvernance forestière est limité dans la pratique.

Il est primordial de mentionner de façon explicite les droits de la femme dans des textes juridiques – ce qui nécessitera bien évidemment des réformes. Des réformes juridiques forestières et foncières étant en cours en Côte d’Ivoire, il semble que l’opportunité de changer les choses se présente.

Size 313 KB
Published August 28, 2020
Found in Forest GovernanceForests