Comment la REDD+ peut-elle contribuer à promouvoir et soutenir les garanties sociales dans les législations nationales ?

L’Afrique de l’Ouest et centrale abrite 25 % des forêts tropicales de la planète. La déforestation y est une préoccupation centrale au défi climatique. Face à cette menace, des lois nationales visent à protéger et à restaurer les forêts, ainsi qu’à encadrer leur utilisation pour le développement national.

Des initiatives internationales, telles que la REDD+ (réduction des émissions liées au déboisement et la dégradation des forêts), reconnaissent le rôle essentiel du renforcement des législations nationales pour l’amélioration de la gouvernance forestière, à la fois en matière de protection des forêts et de développement national.

ClientEarth compare dans ce briefing la façon dont les législations du Ghana, du Libéria et de la République du Congo promeuvent et soutiennent les garanties REDD+ de protection sociale. Nous portons une attention particulière sur :

  • la participation ;
  • la transparence ;
  • les droits fonciers ;
  • le partage des bénéfices.

Ce briefing est également accessible en anglais depuis le lien suivant : How can REDD+ promote and support social safeguards in national laws?

Size 2 MB
Published April 1, 2020
Found in Forest GovernanceForestsGhanaLiberiaRépublique du Congo